001

C'est bon... c'est à moi, là ?

Oui Jey, c'est à toi... la caméra est prête... ça tourne !

Hum... alors... bonjour à tous, je me présente. Je me nomme Jey'pah Touvendu, la vingtaine, célibataire. Je viens d'arriver à Cristal Valley avec pour mission d'ouvrir un grand magasin. Evidemment, je connais rien à la vente mais Parker m'a dit que ce challenge serait facile, alors je la crois.


002

Ca, c'est chez moi. Oui, je sais, l'architecte n'a pas vraiment été bon sur ce coup-là et...

Hum ? Plaît-il ? Elle est pas chouette, ta maison ? Après tout le mal que j'ai eu pour la faire !

Oui, bon, c'est vrai qu'elle est pas mal. A droite, la grande pièce en rouge, c'est le magasin. C'est un peu spartiate mais il va falloir que je fasse avec pour le moment. De l'autre côté, c'est la maison... ou du moins...

Hum hum...

Ok, c'est la maison. Là aussi, c'est spartiate mais que voulez-vous, on ne débute pas toujours avec une richesse à portée de main. Ce que vous voyez au milieu, c'est ma salle de bain-atelier... qui deviendra par la suite un atelier complet.


003

Je n'avais pas grand chose d'autre à faire, aujourd'hui, alors je suis allé directement sur un terrain communautaire dans l'espoir que j'y trouverai la femme de ma vie.  Faire des cubes à longueur de journée, surtout quand on a pas beaucoup de sous, ça commence vite à devenir lassant.

Peut-être, mais tu dois le faire, sinon ton magasin ne décollera jamais. Tu nous présentes cette charmante demoiselle à qui tu fais du gringue sans vergogne ?

Mmh ? Ah oui... Elle, c'est Véra. On s'est rencontrés dans la journée, sur le terrain communautaire. Tu as vu comme elle est belle et douce ? Elle me plaît beaucoup, et ça a l'air réciproque.


004

Le mardi, c'est l'ouverture du magasin. Tu te sens prêt, Jey ?

On ne peut plus prêt ! Regarde, ça commence à se bousculer. Evidemment, ce n'est guère facile de jouer les vendeurs quand on ne connaît pas le métier mais je trouve que je me débrouille plutôt bien. Enfin, pour ce qui est de parler, parce que pour la vente, c'est pas vraiment ça... Mes cubes légendaires n'ont pas l'air d'allécher grand monde et à la fin de la journée, je me retrouve avec tout le stock sur les bras... Fichu métier...


005

Le lendemain, j'ai aperçu Jessica Edabi, la célèbre cambrioleuse, clouée devant la fenêtre de mon magasin. Je ne sais pas pour vous, mais j'ai un peu peur de ce qui peut se passe dans sa tête. Elle préparerait un casse que ça ne m'étonnerait pas ! Je viens à peine d'ouvrir mon affaire, ce serait quand même malheureux d'être dévalisé de cette façon-là !

Que veux-tu, ce sont des choses qui arrivent, mon grand. Les Padessou, qui habitent dans le quartier, ont reçu trois cambrioleurs en l'espace d'une vie de Sim...

Eh bien, j'espère ne pas avoir ce manque de chance. Une veine que j'ai... enfin, que tu aies installé une alarme.


006

Véra et moi sommes tombés foux amoureux l'un de l'autre. Cela aura été rapide, mais je ne m'en plaind pas. Au moins, je ne serai plus tout seul à affronter les foules déchaînées qui s'arrachent mes cubes tout au long de la journée.

Tu n'exagères pas un tout petit peu, là ? Tu peux me dire combien de cubes tu as vendu ces deux derniers jours ? M'est avis que ça doit se compter sur les doigts d'une main...

Peut-être, mais c'est au moins un début...


007

J'ai demandé à Véra si elle voulait emménager chez moi, dans ma modeste demeure, et elle a accepté ! Je me sens le plus heureux des hommes, je vois des oiseaux qui chantent, des rayons de soleil qui...

Pardon de te déranger, mais tu pourrais pas abréger ?

Ah oui... désolé... Donc... En emménageant, Véra a augmenté notre patrimoine de 1000§. Beaucoup diraient que ce n'est vraiment pas assez, à commencer à Parker, mais on s'en fiche. Quand on s'aime, on vit d'amour et d'eau fraiche...

Et de cubes légendaires... magne-toi d'aller bosser !


008

Nous sommes jeudi aujourd'hui, et comme la veille, les ventes stagnent. Mais Véra est là pour m'aider, maintenant. Pendant que je suis à la caisse, elle fait des tableaux qu'elle vend ensuite par correspondance à une grande galerie d'art. Puis elle me relaye quand j'ai envie d'aller faire...

Tu crois sincèrement que les lecteurs ont besoin de savoir pourquoi tu t'éclipses de temps en temps ?

Hum... en fait... non.


009

Le soir, après une dure journée de labeur, j'ai finalement sauté le précipice et je me suis agenouillé devant Véra en lui disant :

- Véra, je t'aime... veux-tu devenir ma femme et partager avec moi les années qui nous restent jusqu'à ce que la mort nous sépare et que...

Je sens que je vais m'endormir si tu continues comme ça... Bon, Véra, tu réponds ? J'ai pas toute la journée, non plus...

- Oh, oui, je le veux ! Oh, Jey'pah ! Cette bague est si belle !

Je lui dis qu'il l'a payée que trois simflouzes a l'épicerie du coin ?


010

Vendredi... Je suis vraiment heureux aujourd'hui, non pas parce que je viens de me fiancer avec Véra, mais surtout parce qu'une dame m'a décerné le prix du commerce de l'année ! Prix du commerce de l'année, vous vous rendez compte ? Alors que mes ventes ne sont pas folichonnes et que...

Eh... tais-toi, la brave dame n'est pas censée le savoir, alors tu la boucles et tu fais comme si tu le méritais, d'accord ?


011

Bon, j'vous le fais parce que Jey'pah dort encore. Ce serait bête de le réveiller pour si peu... enfin, si peu... c'est quand même important puisque Véra vient de découvrir qu'elle est enceinte. Moui... on va le réveiller, vous avez raison... JEY !

Mmh ? Kékia ? ZZzz...

Il y a que... oh, puis rendors-toi...


012

- Ah ! Ah ! Au secours... Y a... y a le feu !

Ca sert à rien de crier, Véra, ton homme n'est pas dans le coin et je suis trop petite pour atteindre l'extincteur. Alors il va falloir attendre l'arrivée des pompiers. Avec l'alarme anti-incendie que j'ai installée, ça ne devrait plus tarder. Et éloigne-toi du feu si tu veux pas que le môme ait un coup de chaud ! Une insolation à son âge, ça peut être mortel...


013

Ah, qu'est-ce que ça fait du bien de se détendre après la mésaventure d'hier. J'ai toujours adoré la pêche. C'est amusant. On découvre plein de races de poissons qu'on ne connaissait pas, comme les truites bleues, les saumons verts et les requins-marteaux...

Jey... le jour où tu attraperas un requin-marteau avec ta petite canne à pêche, surtout tu me préviens...

T'inquiète, j'y manquerai pas...


014

Jey'Pah Touvendu, accepez-vous de prendre Véra Machin comme légitime épouse, de l'aimer, de la chérir et tout ce qui s'ensuit ?

Evidemment que j'accepte.

Ok, Véra... même question.

- J'accepte aussi ! Oh, Jey... il me tardait de devenir ta femme !

Et moi, il me tarde d'aller me coucher...