Semaine_4___01

Bonjour Halley, comment vas-tu ce matin ? Tu n'as pas vraiment l'air dans ton assiette, encore de mauvaise humeur ? Remarque, ça changera pas de d'habitude mais bon, un petit sourire de temps en temps, ça fait pas de mal, tu sais ?

- Je viens de retrouver un travail...

Mais c'est génial ! Et c'est pour ça que tu fais la tête ? Dis-toi bien que ça t'évitera de passer le restant de tes jours derrière un comptoir à servir du café à des clients qui ne savent pas ce qu'ils veulent.

- Génial ? Je viens de retrouver un job dans la musique, et j'aime pas la musique...

Visiblement, le dicton "la musique adoucit les moeurs" ne semble par marcher avec elle... Dommage.


Semaine_4___02

Sitôt rentrée, sitôt promue ! La petite somme qu'Halley vient de me rapporter m'a permis d'agrandir un peu la maison et de faire une chambre pour deux...

- Pour deux seulement ? Mais... où est-ce qu'ils vont dormir, les deux autres ?

Ben... dehors... mais je suis gentille, je te laisse le soin de choisir qui dormira à la belle étoile alors que le temps commence à devenir frisquet...

- Je prends la chambre avec Bertrand-Bernard ! Pauvre petit, je voudrais pas qu'il m'attrape froid, non plus. C'est quand même l'héritier.

J'adore ton sens du partage et de la générosité...


Semaine_4___03

- M'man ! M'man ! Regarde, j'ai eu 20 sur 20, t'as vu ? Même que la maîtresse elle m'a dit que j'étais le meilleur de la classe !

- C'est bien, Bertrand-Bernard, je suis fière de toi !

Jézui, il s'appelle Jézui !

- M'man, pour la madame elle dit que je m'appelle Jésus ?

- Ne l'écoutes pas, mon chéri, elle ne sait pas ce qu'elle dit.

Je sens que je vais craquer, je sens que je vais craquer, je sens que je vais craquer...


Semaine_4___04

C'est ce même mardi, dans la soirée, qu'Elépah a décidé qu'il était temps pour elle de grandir et de devenir une grande fille. Et elle grandit superbement bien, d'ailleurs ! Quel dommage d'attribuer l'aspiration richesse avec un minois pareil. Une aspiration amour ou famille aurait été le top pour cette charmante demoiselle.

- Oh, qu'est-ce que je suis belle ! Tu as vu mon tour de poitrine, Parker ?

Réflexion faite : amour... (+ 3000 pour un enfant devenu ado)



Semaine_4___05


Mercredi. En rentrant du boulot, Halley nous ramène sa deuxième et dernière promotion... enfin, je l'espère pour elle, ça me peinerait de perdre encore 1000 points à cause de cette greluche. M'enfin bref, cette greluche a quand même ramené assez de sous pour terminer la maison...

- Terminer ? Tu te fiches de moi ? Tu as vu le trou qu'il y a dans la chambre des gosses ?

Euh... hem... oui, je sais mais... j'étais un peu charette point de vue budget alors à défaut de pouvoir acheter une porte, j'en ai creusé une à l'ancienne... Mais ça les protègera bien du vent, ne t'en fais pas !


Semaine_4___06

- Rah, j'y croixe pas ! R'garde mon faxiès, j'ai plein d'bouftons d'arachnée !

Ca s'appelle l'adolescence, mon gars, et ça ne dure pas longtemps, alors courage.

- Ouais mais comment qu'j'va faire pour dragueter une fille, moi, maint'nant ? Surtout que j'chuis super beau glosse mais c'pas une raigeon !

Si je puis me permettre un conseil : laisse faire ta belle gueule et garde la bouche fermée, ça devrait aller.

- Pas'qu'en puce, j'pouet de la bouche ?


Semaine_4___07

Ce soir, après s'être bien tartouillé la poire de crème anti-acnée, Sylvaëtre a décidé de passer à l'attaque et d'aller daguer la première fille qui passe. Et cette fille, il s'agit de Juliette Capp... Attend... JULIETTE CAPP ?! Oh, stop, je t'arrête tout de suite, Syl ! Si Roméo apprend que tu es en train de draguer sa copine, ça va mal aller pour toi !

- Oh, mais t'inquirète pas, et pis j'fais c'que j'veuxe... Elle est quand même super ballon, hein ?

Tu veux dire : canon, n'est-ce pas ?

- C'pareil... Bon, où c'que j'en étais... Ah oui ! Vous savez qu'vous zavez de très belles montolfières, mâm'zelle ? Super bien moultées dans vot' tricheurte !

Se prendra ou se prendra pas de baffes ?


Semaine_4___08

Eh ben non, raté pour la baffe... je suis presque déçue, peut-être que ça lui aurait remis les idées en place, au petit Syl. M'enfin, on ne peut pas aller contre la nature, n'est-ce pas ? Je m'en voudrais de les séparer, surtout que point de vue relation, il y a quand même... TROIS ECLAIRS ?! La vache ! Syl, tu m'avais caché ça !

- Dis, tu permouettes ? On est occupaltés, là !

Hola, t'as pris le caractère de ta mère, c'est pas possible !

- Ouais, et j't'envouale te faire cruire un neuf ! R'passe dans trois cartons.

Tu veux sûrement dire : trois quart d'heure ?

- C
'pareil. Bon, où c'qu'on en était... ah oui ! T'as de beaux zyeuxes, tu sais ?


Semaine_4___09

Et le soir, alors que tout le monde dort, Juliette en profite pour apporter un magnifique cadeau à son Sylou d'Amour, comme elle le dit elle-même. N'empêche que pour du cadeau, c'est du cadeau ! Un jacuzzi, rien que ça ! Je suis certaine que le père Roméo n'a pas eu le droit au même traitement de faveur... Bien, ma décision est prise : Syl va vivre aux côtés de Juliette. Au revoir Roméo, bonjour Sylvaëtre ! C'est papa Capp qui va être content...


Semaine_4___10

Vendredi soir, c'est au tour de Jézui de...

- Bertrand-Bernard !

JEZUI ! Non mais oh, ça va bien, là ! J'vais quand même pas me laisser faire par cette bourrique... Donc je disais...

- Parker... pourquoi tu m'appelles tout le temps Jésus ? Moi, c'est Bertrand-Bernard.

Allez me chercher une corde, je vais me pendre... (+3000 pour un enfant devenu ado)



Semaine_4___11

Et l'histoire d'amour entre Syl et Juliette continue, elle est même loin de s'arrêter, c'est moi qui vous l'dis. C'est quand même marrant que ce gosse ait réussi à soulever une fille aussi belle... surtout avec le langage qu'il a. Ca étonne même son frère et sa soeur qui sont en train de pêcher, un bon moyen de l'espionner.

- T'as vu, Elépah ? Syl a trouvé une copine. J'me demande comment il a fait, vu qu'il sait pas parler.

- Bah, il doit être un peu magicien sur les bords. M'man m'a dit qu'elle avait des sorciers dans la famille de la famille du cousin de la soeur de l'oncle du père de son arrière grand-oncle.

- Ah, ça explique tout...


Semaine_4___12

- Tu vas t'raparé ! Saletaré de saletaré ! J'déteste cette beige-noix !

Premièremement, ça s'appelle une baignoire... et deuxièmement, c'est pas en frappant dessus comme un fou furieux que ça va arranger les choses. Regarde ton frère, il est en train de nettoyer tes dégats sans broncher et avec le sourire.

- J't'en fichturais, moi, du sourtire ! Bon d'Sim d'bon d'Sim, fichtue beige-noix !


Semaine_4___13

Dimanche. Maintenant que Jézui est...

- BERTRAND-BERNARD !

Je vais faire comme si j'avais rien entendu... Donc, je disais : maintenant que l'héritier est ado, il est temps d'amadouer la petite livreuse de repas chinois. C'est Halley qui s'y colle en commençant par la questionner :

- Ah mais vous savez, pour entrer dans notre famille, il ne faut pas avoir peur d'avoir plein d'enfants à 24h d'intervalles, c'est très très important pour le challenge.

Hein ? Tu lui as déjà parlé du challenge ?

- Bah oui, comment veux-tu trouver une fille pour Bertrand-Bernard si cette dernière n'accepte pas les conditions ?

Mouais... ça se conçoit...


Semaine_4___14

Et c'est à Jézui de prendre la relève en offrant un cadeau à la petite Aline... attendez... Halley n'a pas crié ? Jézui... je répète pour les fois où elle n'aurait pas entendu : JEZUI !

- Te fatigue pas, elle est partie bosser... et puis j'ai toujours pas compris pourquoi tu m'appellais Jésus...

Quand grand tu sera, un jour tu sauras, jeune padawan !

- Hein ?

Laisse tomber, je te le dirai plus tard...


Semaine_4___15

Et en fin de journée, ce qui devait arriver arriva, l'inévitable, l'inéluctable, le...

- Ca va, Parker, on a compris, c'est bon, n'en fais pas tout un fromage, non plus ! Je viens de passer au stade sénior, point barre, y a plus rien à voir !

C'que tu es rabas-joie, je te jure... puisque c'est comme ça, je te tire ma révérence... pour l'instant.



Elépah devient ado : 3000 points
Jézui devient ado : 3000 points

SCORE TOTAL : 24 000 points